Nord -Marc

PAR PONTS ET PAR VAUX (VIII)

 

Il faut se rendre à Ardres, dans le Pas de Calais, pour admirer une véritable œuvre d’art : le pont « sans pareil » qui porte bien son nom.

 

La construction de ce pont, situé au nord de la commune d’Ardres, très exactement à Pont d’Ardres, répondait à deux nécessités au milieu du XVIII ème siècle : améliorer les communications et contribuer à l’assèchement de la plaine maritime.

 

L’ancêtre de cet ouvrage était le « pont du fort brûlé », remplacé en 1754 par un pont en marbre, après quatre ans de travaux (gravure).

 

Ce pont a quatre branches surplombant le croisement des canaux de Calais à Saint Omer et d’Ardres à Mark, permettait aussi l’intersection de la Route nationale 43 et de la route départementale 228.

 

Hélas, la deuxième guerre mondiale lui fut fatale. Un pont provisoire fut alors construit, fonctionnel jusqu’en 1970, date de l’ouverture de l’ouvrage actuel, selon le même principe : un pont carrefour sur un carrefour de canaux !

 

Si l’on décide une visite des lieux, on ne manquera pas de se rendre à la base de loisirs du lac Palentin, ou encore à Eurolac, parc de loisirs, port miniature avec pilotage de petits navires.

La maison de la flore à Ardres mérite aussi le déplacement, on y voit une exposition sur les origines du lac et découvre la flore régionale en milieu humide.



15/02/2011
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 4 autres membres