Nord -Marc

PAR PONTS ET PAR VAUX (VII)

 

 

Le pont de la Meuse à Estaires

 

 

 

On raconte que, dans les années 50, un habitant de la commune, Mr Wavrin, alors qu’il rentrait chez lui, fût interpellé par le conducteur d’une voiture belge. Il s’agissait de touristes namurois qui cherchaient la route de Béthune. Mr Wavrin leur indiqua qu’il fallait franchir le pont de la Meuse !

 

Quelle ne fût pas la surprise du citoyen belge : «  la Meuse ne passe pas ici, c’est chez moi la Meuse, à Namur ! »

 

Et pour cause. Si c’était bien le pont de la Meuse, il ne portait pas le nom du fleuve, mais celui de l’Auberge de la Meuse située tout prés du pont !

 

Le pont actuel enjambe la Lys. Il a eu pour ancêtre un ouvrage construit en 1850. C’était un pont-levis détruit par les troupes allemandes au début de la première guerre mondiale.

Le pont d’Estaires, qui relie la commune à celle de La Gorgue, se situait à l’époque romaine sur la voie Arras-Cassel, prés d’une villa romaine « Minariacum » ( de Minor Aqua qui signifie « moins d’eau » ), autour de laquelle s’est bâti le village.

 

On trouve plus tard le nom de Stegers ( en flamand pont de bois).

 

 Ce pont a été le théâtre d’un massacre le 11 octobre 1914 : les Allemands s’y servent de réfugiés comme bouclier humain contre les Français, embusqués de chaque côté de l’entrée de l’ouvrage. Quarante civils furent tués.



04/02/2011
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 4 autres membres