Nord -Marc

LE JOUR OU LA MINE S'EST REVEILLEE

 Nos vieux terrils, ici près de Lens, s'intégrent parfois très bien au paysage, mais peuvent ils encore exploser?

 

 

 

On croyait bien en avoir fini avec les catastrophes minières dans notre région, au mili

eu des années 70, et pour cause, de nombreux puits avaient déjà fermé, et la mort de ceux qui subsistaient était annoncée, il n'y en avait plus que pour une dizaine d'année avant l'arrêt définitif de la production de charbon dans le Nord-Pas de Calais.

Mais en cette semaine d'entre Noël et nouvel an, le 28 Décembre 1975, la mine frappe à nouveau, mais de la façon la plus inattendue qui soit !

Les riverains du terril de la fosse 6 de Calonne-Ricouart, à l'Ouest du bassin minier, prés de Bruay-La Buissière, entendent un sifflement qui semble provenir du crassier, au petit matin, au moment même où leurs maisons se mettent à trembler. Ce qui les attend relève du cataclysme : le terril explose tel un volcan qui projette des tonnes de roches et de poussière sur les habitations.

Très vite les secours interviennent et, des décombres, dégagent 5 morts et 3 blessés.

La cause ? Sans doute une combustion lente de la houille subsistant dans la masse de l'énorme volume du terril, une accumulation de gaz compressés qui ont finalement trouvé une issue, emportant avec des tonnes de roches.

S'est ensuite engagée une bataille juridique pour déterminer les responsabilités…Les victimes furent indemnisées, mais la cité s'est vidée, faisant place aujourd'hui à un centre  pour sourds et mal voyants. Cette catastrophe est unique en son genre, au Royaume Uni un phénomène semblable s'était déroulé, mais dû à un glissement de terrain. On connaissait jusqu'à lors les « terrils qui fument » surtout après de fortes pluies, mais jamais aucun n'avaient explosé !

 

Un an plus tôt, presque jour pour jour, le 27 Décembre 1974, la mine avait également frappé, non loin de là, à Liévin, fosse 3 bis. Un coup de grisou avait emporté plus de 40 mineurs dont les corps  avaient été « soufflés »  sur plus de 1500 mètres. On espérait bien, là aussi,  que c'était bien la dernière fois…..



07/06/2009
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 4 autres membres